Fichiers utiles à télécharger

La lutte contre la BVD

Qu’est-ce que la BVD ?

 

La Diarrhée Virale Bovine (BDV) est une maladie des bovins aux signes cliniques variables. Elle n’est pas transmissible à l’homme.

Le pouvoir immunodépresseur du virus influence fortement la santé générale du troupeau. La BVD peut être responsable de problème reproducteurs, pathologies néonatales et chutes de production.

L’infection du troupeau peut passer inaperçue mais engendrer la naissance de veaux IPI dans les mois qui suivent.

Cette maladie se transmet par contact entre un animal sain et un animal infecté, ou in utero de la mère du veau. La BVD est décrite pour la première fois en 1946 aux États-Unis, elle est connue pour causer des pertes économiques importantes au sein des cheptels. C’est pourquoi de nombreux pays ont déjà entamé une démarche d’éradication.

Le contexte

Dans un contexte où les échanges d’animaux entre pays européens sont complexes et nombreux, la gestion des problèmes sanitaires est primordiale pour que le flux de bovins entre les différents pays puisse continuer sereinement. En effet, avec 88 millions de bovins que représentent l’Europe, le total des flux s’élève à près de 4 millions de bovins échangés par an soit 8 bovins par minute.

1 IPI passe une frontière toutes les deux heures.

Au vu des pertes économiques importantes, de nombreux pays ont déjà entamé une démarche d’éradication de cette maladie.

Si la Norvège, la Suède, la Finlande, la Suisse, le Danemark, et l’Autriche ont finalisé l’éradication de la BVD, l”Allemagne, l’Irlande, le Luxembourg ou encore la Belgique sont en cours d’éradication du virus.

Le Grand Est s’est uni pour avancer rapidement et mettre en place un programme collectif obligatoire.