Fichiers utiles à télécharger

Coûts et bénéfices

COÛTS

BÉNÉFICES

La BVD impacte tous les postes de production. Les pertes économiques pour un élevage infecté sont scientifiquement évaluées entre 46 € à 83 € par bovin et par an.

Ramenées à une population totale et au nombre de cheptels nouvellement infectés chaque année (15 %), les pertes sont situées dans une fourchette de 6,90 € à 12,50 € par bovin et par an.

Doivent être ajoutés à ces pertes des coûts de maîtrise en élevages volontaires (dépistage, vaccination, accompagnements techniques et financiers…) qui ne sont pas totalement efficaces en l’absence d’une action collective.

La rentabilité du programme est déterminée en fonction des pertes de la maladie et des coûts du programme d’éradication.

Un retour sur investissement est envisageable entre 6 et 8 ans après le démarrage du programme collectif.

Certains bénéfices ne sont pas quantifiables, comme la valorisation de la filière, la sérénité de l’éleveur et le gain de tranquillité.

Bénéfices pour l'éleveur

C’est en première phase du programme que les coûts seront les plus élevés. Le poste de dépenses principal est le dépistage des veaux à la naissance (boucles et analyses). S’ajoutent ensuite les postes de l’élimination des IPI, de dépistage aux introductions, des frais vétérinaires, de contrôle des facteurs de risque et de gestion par le GDS.